Le dossier des Carrières de l’Ouest : une longue histoire qui s’accélère aujourd’hui

ou comment l’incapacité des autorités à se faire respecter conduit à laisser ce Poumon Vert unique en son genre disparaître !

L’association ENDEMA93 publie sur son site un historique détaillé et des documents précieux qui permettent de bien comprendre comment nous en sommes arrivés, aujourd’hui, à devoir nous élever avec force contre le projet insensé de réhabilitation des Carrières de l’Ouest par la SAS Gabinienne d’Aménagement pour lequel chacun des décideurs se décharge de sa responsabilité sur l’autre.
Le Maire de Gagny se décharge sur l’Etat représenté par le Préfet, le Préfet invoque l’inaction des élus et le devoir de sécurisation, l’Etablissement Public Territorial Grand Paris Grand Est laisse le projet se dérouler pour « créer du logement » alors que les objectifs de croissance en la matière sont déjà planifiés et tenus sans devoir aménager les carrières.
Aucun n’a une véritable vision de l’intérêt général des habitants du secteur impacté.
Aucune réflexion n’a véritablement été menée sur les conséquences d’une telle implantation d’un nouveau quartier de 5000 habitants.
On va donc laisser les habitants en place perdre en qualité de vie et on va dégrader leur bien-être mais on créé également toutes les conditions pour que les nouveaux habitants souffrent rapidement de mauvaises conditions de vie dans leur nouvel habitat.

L’inertie, l’attentisme, l’immobilisme et le manque de vision de l’administration ainsi que la négligence, l’incompétence, voire la connivence des élus qu’on peut tout à fait interroger, permettent à des promoteurs, qui savent très bien activer les bons leviers ou les bonnes personnes de l’administration, de sacrifier le dernier Poumon Vert du secteur.

Nous nous associons à l’ENDEMA93, à France Nature Environnement, aux Sentinelles de la Nature pour dénoncer ce projet fou, alerter les citoyens et provoquer une véritable concertation publique d’envergure, en phase avec l’ampleur du projet et la surface de la zone.

Quelques références à lire en complément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *