Déchets des Carrières de l’Ouest : comment être sûr de leur innocuité ?

nous demandons la preuve qu’il n’y pas d’amiante !

Dans son avis en date du 28/02/2019, la MRAE émet la réserve suivante sur l’étude d’impact réalisée et présentée par l’aménageur du projet (Gabinienne d’Aménagement) :

La MRAe recommande de justifier l’absence de recherche dans les sols des BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, xylènes), des PCB28 (polychlorobiphényls), des COHV (composés organo-halogénés volatils) et de l’amiante.

Avis MRAE en date du 28/02/2019, page 13 sur 29

Dans son document de réponses, l’aménageur indique :

Comme l’indique la description des investigations complémentaires en cours ci-dessus, les BTEX, les PCB et les COHV seront bien recherchés dans les sols. Concernant l’amiante en revanche, le dernier exploitant dans ses activités de démolition nous a déclaré n’avoir jamais utilisé le site pour l’élimination de déchets amiantés, ceux-ci relevant de filières spécialisées et contrôlées.

Réponses à l’avis de la MRAE, page 24 sur 44

On notera donc que les seules déclarations de la société Marto suffisent à évacuer la question des déchets amiantés pour l’aménageur…
Au titre de la sécurité et de la santé publique pour tous les riverains du projet, on aurait aimé que la réponse soit nettement plus étayée !
Ce sera une de nos demandes à Mr le Sous-Préfet, le 20/05/2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *