Le Collectif Carrières de l’Ouest s’est constitué initialement, le 30/03/2019, autour de quelques habitants du Raincy, révoltées à l’idée que le projet de réhabilitation des Carrières de l’Ouest qui est présenté par la SAS Gabinienne d’Aménagement puisse ne serait-ce qu’avoir vu le jour dans la tête des élus et des responsables de l’état qui semblent le soutenir.

Ces habitants avaient participé, pour certains d’entre eux, à une, deux voire toutes les réunions de concertation préalable à la Procédure Intégrée pour le Logement initiée par le Sous-Préfet du Raincy. Ils avaient tous connaissance de chaines de courriel qui tournaient dans les cercles de voisins et/ou d’amis du voisinage. C’est ainsi qu’ils ont décidé de s’organiser en Collectif.

Le Collectif a été publiquement créé à partir de la création de sa page Facebook, le 04/04/2019.
Très rapidement, cette dernière a engrangé les vues et les abonnés pour devenir un lieu de partage de l’information et de mobilisation face à des acteurs qui avancent en catimini, discrètement, voire cachés. Il accueille chaque jour de nouveaux membres dans le groupe Facebook fermé qui est rattaché à la page et reçoit des soutiens réguliers par courriel à l’adresse contact@collectifcarrieresdelouest.org . On y trouve des Gabiniens, des Raincéens et des Villemomblois.

Le Collectif Carrières de l’Ouest est structuré autour d’un Comité Restreint d’une douzaine de membres, habitant Le Raincy ou Gagny, qui se répartissent les actions décidées à l’unanimité.

Ses actions consistent à informer le plus grand nombre et à faire en sorte que les citoyens soient véritablement associés à la réhabilitation de ce site naturel en plein milieu d’une zone ultra-urbanisée et carencée en espaces verts.

Le Collectif a mis en ligne une pétition électronique contre ce projet et s’est, par ailleurs, rapproché des associations déjà impliquées sur le dossier comme l’ENDEMA93, Gagny Action Citoyenne, France Nature Environnement ou encore l’Association des Résidents du Parc Carette et ses environs avec lesquelles il travaille en concertation et de manière complémentaire, pour mobiliser et informer le plus de citoyens possibles.